Burundi : Des initiatives génératrices de revenus pour aider les plus vulnérables

cover

Au Burundi, Memisa lutte pour un accès aux soins de santé primaires dans 4 provinces : Gitega, Karusi, Muyinga et Muramvya.

Pour faciliter l'accès financier à ces soins, plusieurs actions sont mises en place, dont le financement d’initiatives génératrices de revenus (IGR).

Qu’est-ce donc ?

Pour aider les communautés les plus pauvres, Memisa leur octroie des fonds. Ceux-ci leur permettent de mettre en œuvre une activité qui générera ensuite un revenu. Chaque communauté détermine elle-même quelle initiative est la plus appropriée pour sa situation. Les fonds sont gérés directement par la communauté.

 L’exemple d’Albert, producteur agricole

Dans ce cas, l’objectif était d’augmenter la production agricole. En tant que bénéficiaire d’une IGR, Albert a reçu un cochon. Grâce au cochon, Albert produit du fumier qu’il vend ensuite à des tiers ou qu’il utilise pour son propre champ, et ce, afin de générer des revenus.
Albert est à présent autonome dans la gestion de son activité. Grâce à l’augmentation de ses revenus, il peut avoir accès aux soins de santé quand cela sera nécessaire.
Mais ce n’est pas tout. L’IGR se veut solidaire et durable : à chaque nouvelle portée, Albert donne la moitié des petits cochons à la communauté. D’autres habitants peuvent ainsi commencer une activité similaire, et ce, sans participation financière supplémentaire de la part de Memisa.

albert

Parallèlement à ces initiatives génératrices de revenus, Memisa crée et renforce des systèmes de mutuelles communautaires et met en place des fonds d’équité.

Pour en savoir plus : Mutualités et caisses de solidarité au Burundi

Share On Facebook
Share On Twitter
Share On Google Plus